Pour nous contacter :

Contact@numero1banque.com

Comparateur de banques en ligne

L’assurance vie : un investissement à long terme

Ce placement à long terme vous permet de réaliser des économies. Le montant capitalisé vous offre la possibilité de profiter de cette épargne en vue d’un projet (achat d’une résidence secondaire, retraits pendant votre retraite, régler les frais de scolarité de vos petits-enfants…) et de transmettre à vos proches, votre épargne, d’une façon intéressante financièrement et fiscalement. Pour obtenir ce type de contrat, il vous suffit d’en faire la demande à un assureur, soit votre banque, à qui vous versez une certaine somme d’argent, et en contrepartie, des intérêts vous sont comptabilités, (mais non reversés comme le livret A ou le LDD) en fin d’année.

Quels sont les avantages de l’assurance vie par rapport aux autres solutions d’épargne ?

L’imposition sur Assurance Vie

Force est de constater que ce placement est moins taxé fiscalement que la plupart des autres solutions d’épargne. Lors de vos rachats partiels, vous réglez, d’une part, les prélèvements sociaux de 18.90 % sur le montant de la plus-value retirée, et d’autre part, un impôt sur vos revenus pendant les 8 premières années de votre contrat. Après cette période, un abattement annuel de 4 600 € par personne et 9 200 € pour un couple est octroyé. 

En cas de succession

Un autre avantage concerne les sommes transmises au(x) bénéficiaire(s) du contrat lors de votre décès. Elles sont calculées hors succession. Dans le cas où le contrat a été ouvert avant les 70 ans du souscripteur, le capital décès est transmis hors fiscalité jusqu’à 152 500 euros par personne. Sinon, un abattement de 30 500 € est calculé sur le montant transmis puis le capital décès supporte une taxation de 20% (25% au-delà de 902 883 euros). Néanmoins, il est très important de bien désigner le ou les bénéficiaires à l’ouverture du contrat. Il est possible de modifier leur identité à tout moment.

Assurance Vie : Que signifie investir sur plusieurs supports ?

Lors de l’ouverture de votre contrat, mais aussi tout pendant la durée de ce dernier, vous pouvez investir sur un ou plusieurs supports. Vous avez la possibilité de placer la totalité de vos fonds sur un seul support (monosupport) d’investissement appelé « fonds en euros ». Le capital « fond en euros » placé ne peut être perdu. Dans ce placement, vous ne prenez que très peu de risque. Quoi qu’il se passe, l’assureur vous garantit le remboursement de votre capital et un taux minimum de rémunération, ce dernier est notifié sur votre contrat. Vous pouvez aussi partager votre capital en plusieurs supports, mais une partie de votre épargne doit être obligatoirement en « fonds euros ».

Les autres supports dénommés « unités de compte » peuvent être des parts de sociétés immobilières, des obligations, des actions des OPCVM (Organisme de Placements Collectif en Valeurs Mobilières). Si les fonds en euros sont les plus rémunérateurs, les autres fonds offrent des rémunérations largement aussi intéressantes mais présentes davantage de risques. Pour la plupart de ces supports, leur valeur évolue en fonction des cours de la bourse. En revanche, votre assureur connaît parfaitement les offres du marché, et en conséquence, saura vous conseiller afin que vous puissiez profiter prudemment des opportunités du marché.

Comment gérer ce type d’assurance ? Seul ou en gestion pilotée ?

Trois possibilités s’offrent à vous pour gérer votre assurance vie.

Vous pouvez décider de le faire seul. Dans ce cas, vous ajoutez vous-même les sommes que vous souhaitez placer et réalisez les arbitrages (répartitions de votre capital parmi les différents supports).  Vous rencontrez ou appelez 1 ou 2 fois un professionnel de votre banque, afin qu’il vous conseille éventuellement sur les multisupports privilégiés du moment, ou encore, si vous désirez mettre en place des prélèvements réguliers de votre épargne… Mais c’est vous qui conservez la décision finale.

Enfin, il vous est possible de faire une demande de gestion pilotée pour votre contrat. La gestion pilotée appelée encore gestion déléguée ou sous mandat consiste à ce qu’un professionnel de la finance réalise les meilleurs arbitrages possibles entre les différents supports. Vous rencontrez un expert régulièrement afin qu’il vous fournisse le compte-rendu de ses interventions. Vous déléguez ainsi la totalité de la gestion de votre contrat. La gestion pilotée engendre la plupart du temps des frais supplémentaires.

Banques en ligne

Compared Auto (0) ×

Compare