Pour nous contacter :

Contact@numero1banque.com

Comparateur de banques en ligne

Que ce soit pour accéder à la propriété ou effectuer un investissement locatif, l’emprunt immobilier reste l’outil principal pour obtenir rapidement une somme d’argent conséquente. Mais qu’en est-il de ses particularités ? De ses conditions d’attribution ? Des différentes formes de prêt ? Avant de finalement faire une demande à votre banquier, voici tout ce que vous avez besoin de savoir sur le crédit immobilier. 

Pourquoi et comment contracter un crédit immobilier ?

Principalement, la raison pour laquelle on souhaite contracter un crédit est simple : un besoin ponctuel de liquidités conséquentes pour un achat important (ici un bien immobilier). Cependant, un crédit peut être un choix intéressant même si l’on possède déjà l’argent nécessaire. En effet, des fonds placés peuvent être un moyen de crédibiliser votre demande d’emprunt et de pouvoir négocier au mieux de vos intérêts avec votre banquier. Ainsi, au lieu de disposer d’une somme de par exemple 100 000 euros cash, vous pouvez ajoutez à ce capital une somme équivalente. Le bien acheté aura donc une plus grande valeur et un meilleur rendement à long terme, même avec les intérêts à payer. C’est ce que l’on appelle le levier de crédit.

En ce qui concerne les intérêts justement, les conditions du marché de l’immobilier sont actuellement au beau fixe, sans parler des divers avantages fiscaux apportés par des dispositifs d’État comme :

  • la loi Pinel
  • la location meublée non-professionnelle (LMNP)
  • le dispositif Scellier

Critères d’attribution et garanties demandées

Pour obtenir un crédit, certains critères sont importants. Le premier d’entre eux est la situation financière, c’est-à-dire les revenus et l’apport personnel. Dans cette première phase, la situation professionnelle est également très importante. Un contrat à durée indéterminée, par exemple, sera plus valorisé que des revenus mensuels importants (dans une certaine mesure) mais non-assurés sur le long terme. 

Le second critère est votre taux actuel d’endettement dans lequel sont inclus vos loyers, prêts en cours, assurances… Dans la plupart des cas, ce taux d’endettement ne doit pas dépasser 33%. Mais si vous souhaitez tout de même contracter un prêt, vous devez présenter des garanties comme une hypothèque, une caution, un gage.  En bref, un bon profil de demandeur répond aux critères suivants : 

  • être en CDI
  • être en bonne santé
  • avoir un taux d’endettement inférieur à 30%
  • offrir des garanties et un bon apport personnel

Les différents types de prêt immobilier

Le prêt à l’accession sociale

Ce dispositif a pour but de permettre aux familles avec un revenu modeste d’accéder tout de même à la propriété. Il est accordé par les établissements bancaires qui ont passé une convention avec l’État. Ce prêt peut concerner l’achat ou la construction d’un logement dans sa totalité

Le prêt à taux zéro

Le PTZ est un prêt octroyé par l’État à tout demandeur qui désire acheter un logement et qui n’a pas été propriétaire de sa résidence principale dans les 2 années précédentes. Son montant dépend de la zone où se trouve le bien immobilier convoité et il ne peut pas correspondre à la totalité de la transaction. D’autres prêts doivent être contractés.

Le prêt social location-accession

Le PSLA est un prêt permettant à des foyers modestes de bénéficier d’un statut transitoire de locataire-propriétaire. Dans un premier temps, le ménage paye une redevance constituée d’une indemnité d’occupation et d’une épargne. Passé une à plusieurs années, ils peuvent procéder à l’achat de cette location. L’épargne sert alors d’apport personnel. 

Restez vigilant !

Contracter un emprunt immobilier vous engage sur plusieurs années, c’est donc une opération à effectuer avec vigilance, notamment lors de la négociation. 

Pour être certains d’obtenir les conditions les plus avantageuses, soyez particulièrement attentifs : 

  • au taux de base effectif contracté et à sa nature (fixe, variable)
  • aux conditions de remboursement anticipé
  • aux conditions de variabilité de mensualités
Banques en ligne

Compared Auto (0) ×

Compare