Pour nous contacter :

Contact@numero1banque.com

Comparateur de banques en ligne

Qu’est-ce qu’un prêt personnel ?

Un prêt personnel est une sorte de crédit à la consommation. La différence avec un crédit immobilier ou souscrit dans un magasin pour un achat précis réside dans le fait qu’il n’est pas nécessaire de l’affecter à une dépense précise. Aucun justificatif d’achat ou devis pour travaux ne sera réclamé. Par contre il ne doit pas être utilisé pour financer la construction ou l’achat d’un bien immobilier. De même il ne peut servir à mettre en place une activité professionnelle. 

Son montant ne peut pas excéder 75 000 € et il peut être remboursé mensuellement pendant plusieurs années, toutefois pas plus de sept ans. Il est aussi possible de procéder à un remboursement anticipé sans devoir s’acquitter de pénalités dans le cas où une rentrée d’argent tels qu’un héritage, une donation ou même un gain de jeu le permettrait. 

Pourquoi souscrire à un prêt personnel ?

Parce qu’il permet de supporter une dépense imprévue (frais médicaux, frais d’études, obsèques, impôts, mariage, naissance…) sans avoir à piocher dans ses économies, le prêt personnel permet de faire face financièrement en apportant une trésorerie, ce qui soulage d’un poids en cas de difficultés. 

Lorsqu’on programme une dépense, que ce soit pour acheter une voiture, une piscine ou de l’électroménager, partir en voyage ou envisager des travaux de décoration ou de rénovation de son habitation, souscrire à un prêt personnel évite d’avoir à économiser avant de pouvoir effectuer ses projets. D’autre part le montant emprunté peut être utilisé en une ou plusieurs fois, ce qui autorise son affectation à plusieurs projets.  Si le TAEG (taux annuel effectif global) est plus élevé que dans le cas d’un crédit affecté il demeure néanmoins plus faible qu’un crédit contracté en surface de vente. 

Quelles sont les conditions à remplir pour souscrire à un prêt personnel ?

Les conditions sont très strictes. Il faut que l’emprunteur fasse la preuve qu’il dispose d’un emploi stable en CDI (ceux qui sont en CDD ou au chômage n’y auront pas droit), qu’il ait un bon salaire et que son taux d’endettement (mensualités du crédit comprises) ne dépasse pas 33% du revenu. Il ne faut pas avoir d’autres crédits en cours (sauf à bénéficier d’un salaire conséquent). L’emprunteur devra fournir une pièce d’identité en cours de validité, un justificatif de domicile de moins de trois mois et un contrat de travail. Les chefs d’entreprises ou les professions libérales devront pouvoir disposer d’au moins deux bilans comptables, d’un bilan prévisionnel voire de devis acceptés pour le futur. 

Chaque prêteur fixe ses propres conditions de prêt. Il est peut donc être intéressant de s’adresser à sa propre banque puisqu’elle connaît la situation financière de ses clients. Toutefois faire jouer la concurrence peut être judicieux. Ainsi certains organismes font des offres promotionnelles et effectuer des simulations sur un site comparateur tel que Numéro 1 banque peut permettre de trouver l’offre la mieux adaptée.

Quels sont les points à vérifier avant de souscrire à un prêt personnel ?

La loi Lagarde stipule que le contrat doit être lisible et contenir certaines informations.

Le type de crédit, le nom et l’adresse du prêteur, le montant total du crédit, la durée du contrat, le nombre, le montant et la périodicité des échéances, le TAEG, les conditions applicables en cas de retard de paiement sont des clauses obligatoires. 

Il doit aussi être mentionné dans le contrat la possibilité de rétractation de 14 jours après la signature du contrat. D’ailleurs les fonds ne sont versés sur le compte de l’emprunteur que passé ce délai. 

Si une assurance est proposée, sa notice doit aussi être communiquée. Mais cette dernière peut être souscrite dans un autre organisme.

Banques en ligne

Compared Auto (0) ×

Compare